Qu’est ce que le jeûne ?

LE JEÛNE

Le jeûne est une méthode traditionnelle remontant à toutes les anciennes civilisations « Quand le corps est chargé d’humeurs impures, faites-lui supporter la faim : elle dessèche et purifie » disait Hippocrate, et les grandes médecines traditionnelles l’ont toujours utilisé en préventif ou curatif.
On l’observe aussi dans le règne animal, jeûner est une méthode de vie prescrite par la nature » nous dit le Dr Lützner (l’animal malade jeûne spontanément et se met au repos). Il en est ainsi de nos chers enfants qui de façon naturelle et instinctive ne réclament pas de nourriture. Notre médecin intérieur en est le chef d’orchestre.


POURQUOI JEÛNER ?

Aujourd’hui notre rythme de vie, nos habitudes alimentaires, nos pensées, nos conflits, notre environnement créent souvent la maladie. Notre corps en surcharge ne peut plus répondre et la maladie s’installe.Le jeûne est un moyen de stimuler le processus d’auto-guérison. L’organisme en jeûne se désintoxique, se régénère et rajeunit. Ce travail s’opère aux niveaux physique, mental, émotionnel et spirituel.

PHYSIOLOGIE DU JEÛNE

En permettant un repos digestif (avec pour conséquence une économie d’énergie), notre corps va devoir puiser dans ces propres réserves. Animé par cette énergie supplémentaire notre organisme va s’employer à l’élimination sélective des toxines.Toutes les énergies sont alors détournées vers l’entretien de la vie pour l’épuration des humeurs (ce sont tous nos liquides : sang, lymphe, liquide intra et extra cellulaire….), l’élimination des toxines, le renouvellement cellulaire, et la recharge des énergies.

L’AUTOLYSE

Le terme « autolyse » vient du grec signifiant perte de soi-même. Il s’agit d’un processus d’auto digestion, de digestion intra-cellulaire. C’est un processus d’auto-nettoyage sélectif de l’organisme en parallèle duquel se produit une élimination accrue des toxines qui encombrent habituellement l’organisme. Processus nécessaire pour nourrir le corps lorsque celui-ci est privé de nourriture, cette manifestation de la force vitale est auto-guérisseuse, ce processus est inscrit dans l’hypothalamus de tous les mammifères.

QUE SE PASSE T’IL PENDANT LE JEÛNE ?

Le corps en plein travail d’élimination, quelques manifestations (ou crises curatives) peuvent apparaitre.Bien géré et bien accompagné, elles se vivent sans difficulté.Le jeûne commence toujours par une préparation (descente alimentaire) puis vient le jeûne lui-même et enfin la reprise alimentaire. En règle générale : 1 semaine de préparation pour une semaine de jeûne suivies d’une semaine de reprise alimentaire.Pratiqué hors de chez soi, le jeûne peut être vécu comme une retraite. En se coupant de ses habitudes on s’accorde un temps de pause propice à la réflexion. Accompagné et soutenu par l’énergie du groupe, c’est une expérience facile et unique à vivre.

QUELLES SONT LES CONTRE-INDICATIONS ?

Le jeûne est contre-indiqué en cas de :
Affection coronarienne avancé – Amaigrissement extrême – Anorexie Artériosclérose cérébrale avancée – Diabète type I -Décollement de la rétine Grossesse ou allaitement – Hyperthyroïdie décompensée
Insuffisance hépatique – Insuffisance rénale – Maladies tumorales
Maladies auto-immunes – Scléroses en plaques
Ulcère de l’estomac ou du duodénum